Appeler un chat un chat

Il faut appeler un chat, un chat! Mais savez-vous pourquoi on appelle les chats des chats?

Chat vient du bas latin cattus, qui lui-même vient du verbe cattare. Cattare en latin veut dire guetter. Le chat, c’est le prédateur qui guette ses proies. Le mot anglais « cat » provient naturellement de la même source latine. Capiche? (de l’italien :D)

Nombreux proverbes francophones font référence aux chats. En voici quelques-uns à glisser dans une conversation avec un amoureux de félins ?

« Qui est né chat pourchasse les souris » (proverbe italien) : on ne peut pas lutter contre sa propre nature.
« Chat échaudé craint l’eau froide » : après une expérience malheureuse, on en arrive à craindre des choses inoffensives.
« Les chiens ne font pas des chats » : on garde toujours les caractéristiques de ses parents.
« Quand le chat n’est pas là, les souris dansent » : le supérieur absent, les subordonnés en profitent pour ne plus travailler.
« La nuit, tous les chats sont gris » : dans l’obscurité, les détails s’estompent et l’on peut confondre des objets différents.

Et quelques expressions populaires francophones :
« Avoir des yeux de chat » : bien voir dans l’obscurité
« Avoir un chat dans la gorge » : être enroué
« Donner sa langue au chat » : initialement rester sans voix ; par extension, avouer son ignorance,
« À bon chat, bon rat » : la défense est d’aussi bonne qualité que l’attaque
« Passer comme un chat sur la braise » : Passer très vite, notamment au figuré lors d’un discours pour passer rapidement sur un fait douteux.
« De la bouillie pour les chats » : travail bâclé, texte incompréhensible.
« Faire une toilette de chat » : se laver sommairement, sans trop se mouiller.

En connaissez-vous d’autres?

 

Partager