Ça prend de tout pour faire un monde!

Qu’il soit énergique ou pantouflard, minuscule ou géant, qu’il ait le poil long ou le poil court, votre chien occupe assurément une place de choix dans la grande famille d’Oven-Baked Tradition. En vérité, nous rencontrons tellement de chiens dans le cadre de notre travail que notre équipe s’est demandé combien il existait de races à travers le monde.

Mais avant de répondre à cette question, il faut savoir que les chiens sont classés par famille. L’appartenance à un groupe est déterminée entre autres par la morphologie des chiens et le rôle qu’ils jouent auprès de nous. Nous avons pu constater qu’il existe généralement un consensus sur les familles et qu’elles sont au nombre de 10.

Ainsi, tout le monde semble s’entendre sur l’existence des Terriers, des chiens rapporteurs de gibier ou encore des chiens de compagnie. Mais, c’est une toute autre chose lorsqu’on parle de la notion de race!

En effet, ce sont les différentes associations canines à travers le monde qui déterminent l’existence d’une race. Par exemple, la Fédération Cynologique Internationale (FCI), qui représente 99 pays d’Europe, recense 353 races officielles, alors que le Club Canin Canadien (CCC), lui, n’en reconnait que 175!

Fait intéressant : de ce nombre, il existerait uniquement 4 espèces canines d’origine canadienne. Vous avez envie de les connaître? On vous les présente dans la suite de notre blogue.

 

Le Qimmiq

Nourriture préférée : Tout ce qui contient du poisson!

 

Le Qimmiq fait partie des plus vieilles races de chien au monde. On raconte même qu’il parcourait déjà l’Arctique il y a 4000 ans de cela.

Plus connu sous le nom de chien esquimau, c’est incontestablement l’athlète de notre meute. Il peut facilement tirer de lourdes charges sur une centaine de kilomètres sans trop se fatiguer et combattre un ours polaire si nécessaire.

Mais attention, il ne faut pas le confondre avec le Husky sibérien! En fait, le Qimmiq est si rare qu’il ne resterait plus que 279 individus de race pure à travers le monde.

 

Le retriever du Labrador

Nourriture préférée : Quelle question! Le pâté de sanglier, voyons!

 

Selon certaines légendes, le Labrador serait né d’un croisement entre un chien Terre-Neuve et une loutre! Mais pour les éleveurs sérieux, il est plus probablement un descendant du St-John, une race de chien au pelage frisé qui est disparue au tournant du 20ième siècle.

Reconnu pour sa douceur et son incroyable obéissance, le Labrador est le compagnon idéal des chasseurs. Doté d’un flair redoutable, on l’emploie aussi comme chien policier et chien de sauvetage.

En Amérique, le Labrador est la star des chiens depuis une vingtaine d’années, et sa popularité est loin de s’estomper.

 

Le retriever de Nouvelle-Écosse (Nova Scotia Duck Tolling Retriever)

Nourriture préférée : Du canard et … encore du canard!

 

Voici le petit génie du groupe! On le dit de nature enjoué et d’agréable compagnie. On raconte qu’il attire les canards en jouant sur la berge en utilisant une technique appelée « tolling », qui s’inspire d’une ruse utilisée par les renards. Comme son cousin le retriever du Labrador, il a les pattes palmées et c’est un redoutable nageur.

 

Le retriever de Terre-Neuve

Nourriture préférée : Tout ce qui est digne d’un grand appétit!

 

Le Terre-Neuve, c’est notre gentil géant.

On le soupçonne d’avoir pour ancêtre le dogue du Tibet et d’avoir été le compagnon des vikings. En fait, à une certaine époque, peu de marins s’aventuraient en mer sans l’avoir pour compagnon. L’histoire le crédite d’ailleurs d’exploits marins incroyables.

Fait inusité : au milieu du 19ième siècle, le Terre-Neuve aurait été croisé avec le St-Bernard afin de sauver ce dernier de l’extinction. C’est d’ailleurs à ce dernier que le St-Bernard doit son aspect actuel.

 

Partager