L’entraînement au clicker : le quoi et le comment?

On parle de plus en plus d’entraînement au clicker dans le monde de l’éducation et de l’entraînement.

De quoi s’agit-il?
L’entraînement au clicker est une méthode d’entraînement qui vise à marquer et récompenser les comportements ou actions qu’on souhaite renforcer.

La méthode est basée sur une prémisse simple : les animaux (ou humains!) risquent de répéter les comportements qui sont encouragés et récompensés. On lie donc une récompense à chacun de ces bons comportements. Le clicker joue le rôle d’outil de communication : son son est associé à une récompense, et l’animal comprend alors que l’action qu’il entreprenait était la bonne. Le clicker a la particularité de faire le bruit sec d’un « clic », tout simplement, d’où son nom. N’importe quel bruit distinctif peut servir de marqueur d’action, de sorte qu’un clicker n’est même pas essentiel pour l’entraînement au clicker. Certaines personnes préfèrent simplement utiliser un mot court, comme « YES » ou « OUI ». Les bruits sont par contre reconnus pour être plus efficaces, puisqu’ils se démarquent davantage du reste du bruit ambiant (et c’est particulièrement vrai si on est du genre à parler beaucoup à notre animal!).

Comment

Avant de commencer l’entraînement au clicker, il vous faut faire comprendre la base à votre animal, soit qu’un clic est toujours suivi d’une récompense. Il suffit de cliquer, puis de donner une récompense à votre compagnon, sans rien lui demander et sans lui parler. Choisissez des récompenses particulièrement savoureuses, qu’il ne reçoit que pendant ces séances d’entraînement. Après quelques répétitions, votre chat ou votre chien risque d’attendre impatiemment la gâterie après avoir entendu le clic. Voilà qui prouve qu’il a bien compris le principe! Vous pouvez ensuite lui demander quelques tours qu’il connaît déjà, comme « couché » ou « assis », et cliquer quand il exécute la commande. Il comprendra alors que le clic est associé à une bonne action, et, évidemment, qu’il est toujours suivi d’une récompense. La séquence devient action – récompense; le clic marque la bonne action, et la bonne action sera récompensée.

Pour montrer un nouveau tour ou enseigner un nouveau comportement, vous pouvez attendre que votre animal le fasse naturellement ou le propose, et cliquer, ou vous pouvez le leurrer vers la bonne action avec une gâterie ou un jouet, et cliquer au bon moment. Le synchronisme entre l’action et le clic est particulièrement important! Ce qui est cliqué est ce qui est compris comme étant la bonne action à répéter. La gâterie peut quant à elle suivre de quelques secondes.

Par exemple, si vous souhaitez que votre chien arrête de sauter sur vous quand il s’excite, cliquez lorsque ses quatre pattes touchent le sol, d’abord entre deux sauts, et puis en exigeant qu’elles demeurent au sol de plus en plus longtemps, pour finalement rester au sol. Vous enseignez alors à votre chien à rester les quatre pattes au sol quand vous le flattez, au lieu de le punir parce qu’il saute. Lorsqu’un comportement est acquis, vous pouvez augmenter graduellement son niveau de difficulté, soit par l’action demandée ou par son contexte d’exécution (avec ou sans distractions).

Voici quelques ressources intéressantes :
– Le clicker : http://www.coeurcanin.com/article9.htm
– What is clicker training (en anglais)

Vous pensez que ça ne fonctionnerait pas avec votre compagnon? Des exemples :
Un chat :
http://youtu.be/7P_XgJpUTis

Un chien :

Un lapin :

Un cheval :
http://youtu.be/q1x1n6fY9qs

Et même un poisson :

Comme quoi, l’entraînement au clicker semble bien fonctionner pour tous les animaux, de toute taille et de tout genre!

Une séance d’introduction au clicker est une excellente façon de s’initier à cette technique d’entraînement. Elles sont de plus en plus fréquentes et populaires, et bien des professeurs se déplacent pour des consultations en privé ou semi-privé. Bonne découverte!

 

Partager