Un chat aussi, ça peut apprendre les bonnes manières, et même des tours!

Généralement, on alloue beaucoup moins de temps et d’énergie à l’éducation de son chat. Sa petite taille nous permet de pouvoir gérer tout problème plutôt facilement, en prenant carrément les choses, le coupable, bien en main. D’ailleurs, comme la plupart de nos chats sont des chats d’intérieur, leurs comportements ne dérangent nul autre que leurs maîtres, et la plupart de ceux-ci s’accommodent bien de leurs mauvais plis à force de céder devant leurs beaux yeux. À moins d’avoir de la visite, les chats n’ont pas non plus tendance à nous faire honte comme peut si bien le faire un chien qui décide, par exemple, d’exercer ses talents de choriste dès qu’un écureuil entre dans son champ de vision ou qui choisit de mettre son nez dans le plat de canapés concoctés pour la visite dès qu’on a le dos tourné. Un chat mal élevé reste notre petit secret bien gardé..!

Pourtant, tout maître qui partage sa vie avec un compagnon félin n’a pas à se résigner à un réveil matinal à 5h00AM, même par jour de congé. Un chat peut apprendre à patienter ou à remplacer tout autre comportement indésirable par un autre plus acceptable, et agréable. Rares sont les gens qui font appel à des éducateurs félins, et bien sûr que ça que existe! Éduchateur est populaire dans la région montréalaise; tous peuvent profiter de ses connaissances dans les chroniques généreuses de son site Web et de sa page Facebook. Les éducateurs félins ont beaucoup moins de clientèle que les éducateurs canins, et ce même si les chats sont plus nombreux dans nos foyers. C’est une question de mœurs. On n’est tout simplement pas habitués d’avoir des attentes envers nos chats outre qu’être doux et mignons. Ils ont la belle vie, quoi!

Mais savez-vous que les chats sont extrêmement intelligents, et qu’ils aimeraient bien qu’on sollicite leurs méninges de temps en temps, au lieu de simplement se satisfaire de leurs beaux yeux? Il suffit de rendre l’apprentissage amusant, ou très payant! Un chat aime réfléchir pour son plaisir personnel, et non pas pour faire plaisir à son maître. Voilà la grande différence entre l’éducation canine et féline. Entraîner un chat, ce n’est pas sorcier, mais ça demande tout de même des connaissances, et beaucoup de patience. N’hésitez donc pas à vous faire aider! Votre sommeil en vaut bien le coup.

Vous n’êtes pas convaincus? Regardez cette vidéo d’un chat qui a appris multiples tours avec un entraînement au clicker.

http://youtu.be/7P_XgJpUTis

Inspirant, n’est-ce pas? La faculté d’apprendre aussi, ça s’apprend. Ne vous découragez pas si les premières séances sont ardues. Une fois que votre chat comprendra mieux qu’il est en situation d’apprentissage et qu’il s’exercera à réfléchir pour essayer de vous comprendre, ça ira de mieux en mieux. Allez, au « travail »! Amusez-vous :D

 

Partager