Dans quel refuge adopter pour donner une seconde chance à un chien ou un chat?

En pleine période de déménagement au Québec, les refuges débordent! Adopter un animal dans un refuge équivaut alors à carrément lui sauver la vie ou à sauver celle d’un autre animal que le refuge trop plein ne peut accommoder (triste statistique : 80 % des animaux abandonnés pendant la période du déménagement seront euthanasiés).

Mais quel refuge choisir!

Il existe deux genres de refuge : les refuges avec des installations physiques, où les chiens et chats vivent dans des enclos et profitent des bons soins de bénévoles sur place, et les refuges « virtuels » où les chiens et chats sont placés dans de généreuses familles d’accueil jusqu’à ce qu’ils soient adoptés.

Adopter un chien ou un chat d’un refuge virtuel

Adopter un animal via ces refuges a un avantage considérable : le chien ou le chat vit dans un contexte normal de famille, ce qui fait en sorte que son évaluation est plus juste et représentative de l’animal que vous aurez une fois adopté. Comme l’animal a la chance de vivre plusieurs situations de la vie courante,sa famille peut bien juger de son comportement dans diverses situations qui sont rarement évaluables dans un contexte de refuge en cage : est-ce que le chien fait des dégâts dans la maison? Est-ce que le chat s’entend bien avec les chiens et les enfants? Est-ce que le chien partage bien ses jouets ou sa nourriture avec ses amis-chiens ou le reste de la famille? Est-ce que le chat aime être cajolé? Etc.

Le seul désavantage d’adopter à ce genre de refuge, c’est la logistique des disponibilités avec la famille d’accueil, et le voyagement supplémentaire qu’on doit faire pour aller rencontrer l’animal. À cause du nombre limité de familles d’accueil, ces refuges ont généralement un moins grand inventaire (!) d’animaux pour adoption, de sorte qu’on est mieux de suivre leurs activités et de sauter sur le nouveau pensionnaire qui nous intéresse dès son arrivée!

Un bon refuge s’attarde aussi au bon « match » entre la famille et l’animal : ne soyez donc pas surpris si vous devez remplir un long questionnaire dans lequel vous allez devoir partager beaucoup d’informations personnelles. Dites-vous que leurs intentions sont simplement d’assurer un match parfait, pour le bonheur de l’animal en question et le vôtre! Des réponses honnêtes sont donc primordiales!

Des bons refuges au Québec

Animatch : http://www.animatch.ca/

Sophie’s Dog : http://www.sophiesdogadoption.com/

Gerdy’s Rescue : http://www.gerdysrescue.org/

Aussi, si vous cherchez une race en particulier, il existe probablement un réseau d’aide pour cette race. Par exemple, les amateurs de Boxer pourraient se tourner vers  Boxer Rescue Quebec et ceux de Golden Retriever vers Golden Rescue Quebec.

 

Adopter un chien ou un chat dans un refuge avec des installations physiques

La majorité des chiens ou des chats trouvés errants ou abandonnés se retrouvent dans de tels refuges, de sorte que ceux-ci débordent et offrent une grande sélection de futurs compagnons potentiels! Naturellement, l’environnement d’un tel refuge étant moins naturel, il y est plus difficile d’évaluer le comportement d’un animal afin de savoir comment il sera à la maison.

Arrivez préparé avec une liste de critères afin que votre décision ne repose pas sur un coup de foudre irrationnel, et accompagné d’une personne qui s’y connaît bien en comportement animal. Vous aspirez à un match parfait pour les dix ou vingt prochaines années, rien de moins, pas à une « amourette » basée sûrement sur la petite bette adorable d’un toutou.

Prochaine étape: votre propre évaluation! Approchez-vous de la cage de l’animal qui vous intéresse, doucement, et voyez s’il est apeuré, curieux ou méfiant. Vous pourrez alors avoir une idée générale du genre de relation qu’il a avec un étranger, et de son tempérament dans certaines situations. Demandez de passer du temps en solo avec lui, et regardez s’il cherche à interagir avec vous, s’il veut jouer avec vous et s’il connaît quelques commandes de base comme « assis » (dans le cas d’un chien!). Demandez à votre complice d’entrer rapidement dans la salle en faisant du bruit, et jugez le genre de réaction du chien ou du chat. Le refuge aura aussi préalablement évalué si le chien ou le chat a tendance à garder ses jouets ou sa nourriture, s’il s’entend bien avec les autres animaux et s’il se laisse facilement manipuler, etc. : posez-leur toutes vos questions! Faites une petite marche avec le chien, et soyez attentif à son comportement afin d’évaluer s’il est confiant ou nerveux, et si certaines choses semblent l’apeurer ou le rendre défensif. Surtout, ne vous arrêtez pas au fait qu’il tire en laisse ou non: le chien est probablement très excité de sortir du refuge, n’a probablement pas eu assez d’exercices depuis plusieurs jours ou semaines, et un chien de tout âge peut apprendre à marcher sans tirer en laisse. Cette marche vise plutôt à évaluer son comportement dans diverses situations normales de la vie courante.

Il vaut mieux avoir un portrait complet et vous dire dès maintenant si c’est le chien ou le chat pour vous ou non, que de prendre en charge un animal en voulant à tout prix le « sauver » et le changer. Tous les animaux dans un refuge ont besoin d’être « sauver » : choisissez celui qui correspond le mieux à vos attentes et au temps que vous souhaitez accorder à ses petits troubles de comportement ou travers (s’il en a!).

De bonnes « adresses » 

SPCA Montréal : http://www.spcamontreal.com

SPCA Laurentides : http://www.spcall.ca

SPCA Montérégie : http://www.spcamonteregie.com/

SPCA Mauricie : http://www.spamauricie.com/

SPA Québec : http://www.spadequebec.ca/

SPCA Outaouais : http://www.spca-outaouais.org/

 

Vous avez d’autres refuges à suggérer? Écrivez-les en commentaire, et nous allons les ajouter à la liste!

Si vous cherchez un animal en particulier, vous pouvez aussi fouiner sur www.petfinder.com, où pratiquement tous les refuges référencent les animaux disponibles pour adoption.

Bravo pour votre geste, et bonne adoption!

 

 

 

Partager