Des jeux pour remuer les méninges de votre chien

Réfléchir fait dépenser beaucoup d’énergie! Courir en fou, aussi, mais une telle activité a aussi tendance à augmenter l’excitabilité d’un chien et à le rendre complètement accroc aux endorphines. Des activités plus calmes peuvent tout aussi bien canaliser l’énergie d’un chien, tout en lui apprenant à se concentrer, à développer le fameux focus. Parce que faire le fou, c’est bien, mais pas tout le temps J! En plus, les activités « intellectuelles » sont particulièrement à propos en cas de température apocalyptique ou de convalescence de pitou.

dog-running

Il existe des jouets sur le marché qui visent justement à faire travailler les méninges des chiens. On peut penser au Aikiou et à plusieurs modèles de Kong. Voici d’autres idées qui ne demandent aucun achat, mais un peu de votre temps :

Apprendre des tours

Apprendre exige un peu de réflexion, naturellement! On vous a déjà partagé un article qui expliquait comment enseigner un tour à un chien en décortiquant les étapes d’un exemple (ramasser ses jouets).
Vous pouvez enseigner à votre chien n’importe quel « truc » ou comportement en utilisant la même technique. Quel que soit le tour que vous choisissez, votre chien devra à coup sûr se creuser les méninges un peu, ce qui lui fera dépenser de l’énergie.

On peut aussi inventer des jeux qui stimulent le mental de notre compagnon! Des exemples :

Un classique populaire : « la cachette » ou « cherche »

Vous pouvez vous cacher dans la maison ou à l’extérieur en demandant un « RESTE » à votre chien, puis l’inciter à vous trouver. De la même façon, vous pouvez cacher son jouet préféré ou une gâterie irrésistible, et l’inviter à la chercher. Plaisir garanti!

Cette vidéo donne des exemples de cachette, de « cherche » des gâteries dans la maison ou sous une couverture : http://youtu.be/GptyRNjplOo

Le jeu d’identification

La vidéo précédente montrait aussi un jeu amusant lors duquel le chien doit identifier la « bonne main », soit celle qui cache une gâterie. Pour augmenter le niveau de difficulté, on peut aligner quelques gobelets renversés devant son chien, deux au départ, puis on augmente le niveau de difficulté en ajoutant des gobelets (3, 4, puis 5!). On cache une gâterie sous l’un de ses gobelets, et on mélange le tout! Le chien doit alors user de son flair (ou de sa mémoire!) pour trouver le bon gobelet et découvrir la gâterie.

Repère et récupère

Les chiens qui aiment creuser ou « détruire » vont beaucoup aimer ce jeu de réflexion! Dans la maison, il suffit de cacher des gâteries ou un jouet dans une grande boîte de carton qu’on remplit de papier journal ou tout autre bien auquel on accorde peu de valeur. On laisse ensuite notre chien détruire la boîte ou y creuser pour récupérer la gâterie ou le jouet.

À l’extérieur, on choisit plutôt d’enterrer la gâterie ou le jouet, d’abord assez superficiellement, puis de plus en plus profondément à mesure que notre chien développe son flair. En hiver, on peut aisément jouer à ce jeu en couvrant les gâteries ou les jouets de neige.

Avez-vous d’autres idées à partager?

 

Partager