Les Canadiens ont du chien!

Selon un récent sondage mené pour le compte de l’Institut canadien de la santé animale (ICSA), la passion des Canadiens pour les chiens ne cesse de grandir. En effet, de 2016 à 2018, la population canine est passée de 7,6 millions à 8,2 millions d’individus. Selon la même étude, environ 41 % des foyers au pays posséderaient maintenant au moins un chien. Enfin, toujours selon le même coup de sonde, pour la première fois en 15 ans d’études, la population canine au Canada est presque égale à la population féline. Voilà qui confirme que les Canadiens ont bel et bien du chien!

En matière de radiologie, les chiens nous font la barbe!

Selon la revue européenne European Radiology, la barbe des hommes serait potentiellement plus néfaste pour la santé que la fourrure des chiens. Les chercheurs en sont venus à cette étonnante conclusion après avoir comparé la salive et les poils de 18 hommes âgés de 18 à 76 ans avec des échantillons de 30 chiens de races aussi diverses que le Schnauzer et le Berger Allemand. L’étude n’avait pas pour but de mettre en garde la population contre les méfaits des barbus. Les chercheurs voulaient plutôt déterminer si hommes et bêtes pouvaient continuer de partager les mêmes installations d’imagerie par résonance magnétique sans que cela soit dommageable pour la santé des humains.

Mi-chien, mi-oiseau

Avez-vous remarqué que les chiens tournent souvent en rond avant de faire une sieste? Selon Leslie Irvine, auteure de plusieurs livres sur le comportement des animaux de compagnie, cette habitude date du temps où les chiens construisaient… des nids! Vous avez bien lu : les chiens préhistoriques marquaient leur territoire en aplatissant le sol autour d’eux. Grâce à cette pratique, ils délimitaient leur territoire et chassaient les serpents ou les insectes qui se dissimulaient dans les hautes herbes.

Recherchée : boussole résistante aux taches et odeurs

Non, ce n’est pas une blague : des chercheurs auraient passé deux ans à observer un groupe de 70 chiens lorsqu’ils faisaient leur besoin. Qu’ont-ils appris de cette étude plutôt odorante? Que les chiens font pipi et caca en s’alignant sur le champ magnétique terrestre et qu’ils évitent de le faire lorsqu’ils sont face à l’est ou à l’ouest. Prière de nous contacter si vous trouvez une utilité à cette découverte.

Comprendre son chien de A à Z, ça se passe de gauche à droite

Vous avez toujours cru que votre chien remue la queue parce qu’il est content? Selon des chercheurs de l’Université Trento en Italie, il semblerait que ce soit un peu plus nuancé! En fait, votre chien se sert de sa queue pour signifier ses états d’âme à ses congénères. Il la remue vers la droite s’il est heureux et vers la gauche s’il est stressé ou mécontent.

Pitou²

Pour plus de 130 000 $, une clinique sud-coréenne peut cloner votre meilleur ami canin, billet d’avion non inclus. La technique est simple : les chercheurs remplacent le noyau d’un ovule par des cellules appartenant au chien à cloner. Par la suite, ils émettent une charge électrique pour fusionner les cellules qu’ils insèrent dans l’utérus d’une mère porteuse. Le taux de réussite de cette technique à l’éthique douteuse avoisinerait les 50 % et beaucoup de chiens clonés décéderaient de façon prématurée. Ce qui n’a pas empêché l’État chinois de cloner un chien policier particulièrement efficace dans l’espoir de créer une superbe escouade canine d’ici quelques années.

Dr Wouf a du flair pour détecter le cancer

Enfin, c’est connu, l’odorat des chiens est de beaucoup supérieur à celui de l’homme. Certains chercheurs avancent même qu’il serait de 10 000 fois à 100 000 fois plus puissant que le nôtre. Naturellement, cette assertion est difficile à prouver, mais on sait maintenant que les chiens sont en mesure de détecter la malaria, le taux d’insuline dans le sang et même certains types de cancer. Toutefois, la science peine à utiliser les chiens pour dépister le cancer faute d’un système de mesure adéquat!

1 Janvier 1970

Partager