Liste de choses à apprendre aux enfants quand on a des animaux

Grandir avec un animal n’est pas qu’agréable pour un enfant, c’est aussi formateur! Non seulement l’enfant apprend à prendre soin d’un être qui dépend de lui (ou du moins, de sa famille), mais il développe aussi son empathie, une belle qualité qui l’accompagnera toute sa vie.

On a déjà écrit un article de blogue sur les bienfaits de grandir avec un animal : https://www.ovenbakedtradition.com/chat-2/grandir-avec-un-animal-de-compagnie-les-benefices

On a aussi déjà parlé des choses que notre chien devrait savoir avant l’arrivée d’un bébé : https://www.ovenbakedtradition.com/chien-2/education-et-entrainement/comportements-maitriser-avant-larrivee-de-bebe

Voici maintenant une liste des choses qu’on doit apprendre à nos enfants quand on a un animal. Bien sûr, la compréhension des « règles » dépend de l’âge de l’enfant. Toujours, le parent est responsable de gérer et d’encadrer la relation animal-enfant pour éviter tout accident.

enfants et chien
  1. Ne pas déranger un chien ou un chat qui dort : Un animal a droit à un repos serein! S’il fait dodo, il n’est pas disposé à jouer ou à recevoir des câlins. Certains animaux peuvent être très grognons s’ils se font réveiller alors qu’ils tentent de se reposer. Ils peuvent même être tellement endormis qu’ils vont réagir dans leur sommeil, sans prendre le contexte en compte. Réveiller un animal assoupi est irrespectueux ET dangereux.
  2. Laisser un animal manger en paix : Certains chiens peuvent être possessifs envers leur nourriture et réagir agressivement si on les dérange pendant leur repas. C’est un trouble de comportement dangereux qui doit être travaillé en renforcement positif, en particulier quand on a de jeunes enfants à la maison. Même si un chien ne réagit pas agressivement, cela ne veut pas dire        qu’il apprécie le dérangement. À ne pas faire, donc, jamais!
  3. Respecter le retrait de l’animal : Si un chien ou un chat décide de s’éloigner de l’enfant ou de se retirer plus loin de la famille, on apprend à l’enfant à ne pas le suivre ou à ne pas insister pour qu’il reste avec nous. L’animal a le droit de choisir de s’éloigner s’il n’a plus l’énergie ou la patience pour des interactions.
  4. Caresser dou-ce-ment : Les enfants très jeunes apprennent à manipuler les objets et ne sont pas très doux. C’est important du coup de superviser toute interaction et de récompenser son animal de « tolérer » des caresses bien intentionnées mais peut-être un peu rudes. Mais dès que l’enfant devient plus habile, on peut lui montrer de quelle façon un animal aime généralement se faire caresser : lentement, dans le sens du poil, sur le cou ou le corps et pas tant les extrémités, etc. On devrait toujours superviser ces interactions et bien  lire le langage du chien ou du chat pour évaluer s’il apprécie ou non.
  5. Donner des commandes de base : Un enfant d’un certain âge ne peut peut-être pas enseigner des commandes à un chien  (ou un chat, ne sait-on jamais!), mais il peut les répéter et les demander à son animal au temps opportun, de la façon habituelle (dans le calme, sur le bon ton, etc.) L’enfant apprend ainsi à communiquer avec son animal, et l’animal apprend aussi à respecter l’enfant et à l’écouter. Un enfant ne devrait cependant jamais faire de discipline. Il suffit de demander des consignes claires à l’animal, dans un contexte positif avec des interactions douces.
  6. Ne pas interagir avec les autres animaux de la façon qu’on interagit avec le sien : Il faut enseigner à notre enfant que notre chien ou notre chat « nous aime », et qu’il est donc plus réceptif que les autres chiens ou chats inconnus à nos caresses et demandes. Certains chiens ou chats n’aiment pas certains comportements que notre animal peut apprécier, et d’autres n’aiment carrément pas les enfants.
  7. Comprendre le langage canin : Les enfants peuvent apprendre les signaux d’apaisement de leur chien ou de leur chat, afin d’évaluer sommairement leur bien-être. Souvent, un animal va choisir un signal qu’il va faire plus souvent, de sorte que les enfants n’ont pas à TOUS les connaître. Votre chien baille ou se lèche le nez en cas de stress? Apprenez ce signal à votre enfant, et apprenez-lui à le respecter.

 

 

Partager