Une visite chez le vétérinaire plus zen

Rares sont les animaux qui apprécient les visites chez le vétérinaire. Les chiens, souvent heureux de partir à l’aventure, apprennent que celle-ci ne sera peut-être finalement pas à leur goût en franchissant la porte de la clinique. Les chats, qui sont rarement de grands voyageurs, eux, ont en plus le stress de la balade dans leur petite cage de transport qui s’ajoute à la liste de mauvaises expériences.

Qu’est-ce qu’on peut faire en tant que maître attentionné pour rendre cette importante visite moins pénible pour notre compagnon?

AVANT LA VISITE

–       Le désensibiliser à la cage de transport – Si vous sortez la cage de transport seulement pour la visite annuelle au vétérinaire, votre chat ou votre chien y fera une association négative. Il risque même de se sauver sous le lit dès que la cage apparaîtra dans son champ de vision. Laissez-la plutôt visible et disponible à votre animal de temps en temps, et mettez-y de douces couvertures, des jouets amusants et des gâteries alléchantes. Laissez la porte de la cage ouverte : il pourra y entrer et sortir à sa guise. De cette façon, la cage peut même devenir un endroit de jeu ou de repos agréable pour lui! Un point de repère qui l’aidera une fois dans le cabinet du vétérinaire.

–       Le désensibiliser aux manipulations – Si votre chat ou votre chien panique dès que vous lui touchez les pattes ou lui regardez la gueule, il ne sera pas plus zen si un inconnu le fait pour vous dans un endroit en plus qu’il ne connaît pas! En le désensibilisant à différentes manipulations courantes, vous l’aidez à apprivoiser doucement cet inconfort entre vos mains, celles d’une personne de confiance. Récompensez-le bien de sa gâterie préférée à chaque manipulation, flattez-le à son endroit préféré, calmez-le en lui parlant doucement, massez-lui les oreilles, etc. Vous savez mieux que quiconque ce qui lui ferait du bien!

–       Choisir la clinique et l’heure du rendez-vous – Mettez les chances de votre côté en limitant tout stress évitable. Si votre chien a par exemple peur des hommes, il serait préférable de lui choisir une femme comme vétérinaire pour rendre les visites moins stressantes pour lui. Si votre chien n’est pas à l’aise avec les autres chiens ou votre chat est terrorisé par les autres animaux, prenez un rendez-vous à une période plus calme où il y aura moins de gens dans la salle d’attente.

 

PENDANT LA VISITE

–       Lui épargner l’attente – Si votre animal est très stressé dans la salle d’attente de la clinique et que la température le permet, pourquoi ne pas le laisser dans la voiture tout près et aller le chercher qu’une fois que le vétérinaire est disposé à vous recevoir? Vous lui évitez alors l’attente dans un environnement stressant…s’il considère la voiture comme un environnement plus réconfortant, bien entendu!

–       Le récompenser – Apportez ses gâteries préférées, les meilleures qui soient! Et « party » : il est récompensé à intervalles réguliers pour attendre sagement, il est récompensé lorsqu’il rencontre le vétérinaire, il est récompensé pendant les manipulations et les vaccins, etc. Votre chien ou votre chat pourra alors créer une association plus positive avec sa visite! Si votre animal ne veut pas manger, vous savez alors qu’il est trop stressé pour manger, ce qui est un très mauvais signe. Voyez ce que vous pouvez faire pour le calmer, par exemple le flatter, lui parler, demander au vétérinaire d’être plus doux, etc.

–       Guider le vétérinaire – Vous connaissez votre animal mieux que quiconque! Avisez le vétérinaire si telle ou telle manipulation est plus stressante pour votre chien ou votre chat afin qu’il y soit plus doux. Demandez au vétérinaire de prendre des pauses et de récompenser lui-même votre compagnon si vous sentez que celui-ci est à un niveau de stress trop élevé.

 

Chaque visite moins stressante rendra la prochaine plus facile. Au contraire, une visite « ratée » compliquera la suivante. Si vous sentez que votre vétérinaire ne vous aide pas à déstresser votre compagnon ou qu’il ne vous écoute pas, avisez-le d’abord, et changez de vétérinaire au besoin. Après tout, celui-ci devrait veiller au bien-être général de votre compagnon, c’est-à-dire le bien-être physique, bien sûr, mais aussi son bien-être psychologique!

Si vraiment la visite est un calvaire pour votre animal, sachez que des vétérinaires offrent un service de visites à domicile. Un service un peu plus dispendieux qui peut valoir son pesant d’or dans le cas des animaux très stressés ou difficilement mobiles.

 

 

 

Partager