La viande de canard dans les nourritures pour chien et chat !

Préparé par : Sophie Lavallée M.Sc., Agr.

Le canard est devenu un ingrédient très populaire dans de nombreux aliments pour chiens et chats, en particulier comme nouvelle protéine dans les régimes alimentaires hypoallergènes. D’un point de vue nutritionnel, on utilise le canard comme un substitut à la place du poulet et de la dinde. Parmi les nouvelles protéines, le canard est sans doute celle qui se positionne le plus facilement dans les aliments pour animaux de compagnie en grade parti grâce aux quelques études sur l’alimentation humaine.

Comment se distingue la viande de canard ?

La viande de canard est différente ; puisqu’elle contient plus de 80 % de fibres musculaires rouge cela, en fait, une viande rouge. Les cuisses sont considérées comme une viande blanche, les poitrines (que l’on appelle aussi le filet) sont une viande aussi rouge que des steaks de bœuf ! Le canard diffère du poulet, qui lui est composé de 100 % fibres musculaires blanches donc ce qualifie comme viande blanche. Également le profil d’acide gras de la viande de canard est clairement plus élevé en acide gras monoinsaturé. Cette caractéristique lui confère d’être parmi les viandes ayant de bons gras. Les bienfaits des gras monoinsaturés sont documentés chez l’humain pour les effets sur la santé cardio-vasculaire, et la réduction du cholestérol chez l’humain. Pour l’utilisation dans les nourritures pour animaux de compagnie, il faut savoir que cela se traduit aussi par un travail oxydatif supérieur (mesure de l’oxydation selon Ali et al. (2007)) et signifie qu’il peut se comporter différemment du poulet en ce qui concerne la saveur, l’oxydation et la durée de conservation; et pourrait influer sur la dose et le type requis d’antioxydant pour assurer la stabilité voulue.

Par ailleurs, la viande de canard désossé utilisé dans les recettes Oven Baked Tradition provient essentiellement de canard d’élevage et sont de race Pékin. Ce canard est particulièrement riche source naturelle de fer, phosphore, zinc, cuivre, sélénium, vitamine du complexe B.

Nous espérons que vous en avez appris davantage. Si vous avez des questions additionnelles à propos de ce sujet, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Référence :

Ali, S., G-H. Kang, H-S. Yang, J-Y. Jeong, J-H. Hwang, G-B. Park, S-T. Joo. 2007. A Comparison of Meat Characteristics between Duck and Chicken Breast. Asian-Aust. J. Anim. Sci. 20(6):1002-1006.

1 Janvier 1970

Partager