Les intolérances et allergies alimentaires

Nos animaux aussi peuvent être victimes d’intolérances et d’allergies alimentaires. Celles-ci sont même assez courantes : 10 % des chiens auraient des allergies alimentaires contre une proportion un peu moins grande parmi les chats. Beaucoup de chats et chiens ont en plus des intolérances alimentaires, ou simplement un système digestif plus capricieux que la moyenne!

 

Dog-scratching

Une intolérance ou une allergie? Quelle est la différence?

Un animal est allergique à un aliment si son système immunitaire y répond pour s’en défendre comme s’il s’agissait d’un agent dangereux. Les symptômes d’une réaction allergique diffèrent selon les animaux, mais en général, on peut remarquer que le chat ou le chien se lèche beaucoup et se gratte, et qu’il présente des plaques, des petits boutons et des pertes de poils localisées. Certains animaux vont aussi avoir la nausée et des vomissements.

Dans le cas des intolérances, seul le système digestif de l’animal réagit : le chat ou le chien aura des gaz sévères, des ballonnements, des nausées et peut-être des vomissements et de la diarrhée. Les intolérances peuvent aussi être plus ou moins sévères.

D’où viennent les allergies et les intolérances?

On pense que la source est surtout génétique. Les animaux qui souffrent d’allergies et d’intolérances ont un système immunitaire ou un système digestif qui réagit de façon exagérée à certains aliments. Une bonne façon d’éviter ce problème est de se renseigner auprès d’un reproducteur s’il y a des cas d’allergies dans sa lignée. Certaines races y seraient aussi plus prédisposées, par exemple les « Retrievers » et les chats Rex.

Quoi faire en cas d’allergie ou d’intolérance?

Il suffit de retirer l’aliment allergène ou la source de l’intolérance du régime de votre compagnon afin de faire disparaître les désagréables symptômes. Il est toutefois ardu d’identifier LA source de l’allergie ou de l’intolérance. Pour se faire, il faut éliminer toutes les sources les plus probables d’allergie ou d’intolérance de l’alimentation du chat ou du chien pendant environ 6 semaines. L’animal devrait alors se sentir mieux. Puis, on réintroduit un à un les aliments peut-être à risque, afin de savoir lequel est à blâmer. Une fois qu’on a identifié l’aliment coupable, on peut tout réintroduire ce qui ne fait pas réagir notre animal et éliminer LA ou LES sources d’allergies ou d’intolérances.

Quelles sont les sources d’allergies ou d’intolérances les plus fréquentes?

Chez les chats, le poulet, le maïs, le blé et le soya sont des sources d’allergies ou d’intolérances communes.

Chez le chien, les allergies ou intolérances au bœuf, au produit laitier, au blé, au poulet, au soya, au porc et au lapin sont les plus répandues.

La nourriture hypoallergène

Les produits étiquetés comme hypoallergènes regroupent généralement ces caractéristiques :

–       un nombre limité d’ingrédients : l’essentiel, et rien de superflu!

–       l’absence des sources principales d’allergène.

 

À Oven-Baked Tradition, notre recette au poisson pour chien ou pour chat est considérée hypoallergène, puisque la source de protéine, le poisson blanc, n’est pas un allergène courant et se digère facilement. Notre recette au poisson sans grain pour chien ou pour chats élimine en plus toutes les sources de grains potentiellement allergènes ou peut-être difficilement digestibles chez les chiens ou les chats qui ont des intolérances ou un système digestif particulièrement sensible.

De plus, tous nos produits limitent les ingrédients à tout ce qu’il y a d’utile pour l’animal : aucun agent de remplissage, aucun sous-produit, aucune saveur artificielle ou agent de conservation. On a aussi choisi des recettes sans maïs, blé ou soya. On s’assure ainsi de réduire considérablement le risque de réactions allergènes ou d’inconfort gastrique.

1 Janvier 1970

Partager