LES ASSURANCES MALADIE
POUR ANIMAUX DE COMPAGNIE

Sans titre 14

Vous avez probablement une assurance habitation, automobile, vie et maladie. Au Québec, il est obligatoire de souscrire à une assurance maladie. Nous bénéficions d’un système de santé public, qui permet aux gens d’avoir accès gratuitement à des soins (RAMQ). Par contre, plusieurs opteront pour une assurance privée afin d’élargir la couverture des soins couverts par l’assurance et d’avoir le choix d’aller en clinique privée s’ils souhaitent accéder à un service plus rapidement. 

Cette réalité décrit bien les services des hôpitaux vétérinaires. Un animal peut facilement avoir accès à un médecin, être pris en charge, obtenir un diagnostic et commencer le traitement ou faire la chirurgie nécessaire à son rétablissement. L’accessibilité et la rapidité ont un prix… et ce prix peut devenir assez impressionnant. 

Pourquoi prendre une assurance maladie pour son animal de compagnie? 

Premièrement, ceci pourrait vous faire économiser beaucoup d’argent sur les frais médicaux et/ou chirurgicaux. Tout comme le coût de la vie, les frais vétérinaires ne cessent d’augmenter. Une autre bonne raison serait de diminuer votre stress lorsque vous devrez prendre une décision émotionnelle en lien avec la santé de votre animal de compagnie. Personne n’aime voir le prix de sa facture grimper rapidement et encore moins si cela vous limite pour offrir une bonne qualité de vie à votre chien ou votre chat. 

On peut voir cela comme un investissement à long terme. Selon le plan que vous choisirez, l’assurance pourra couvrir une partie des frais pour les examens médicaux, la vaccination, les soins pour un animal vieillissant, la médication, un détartrage des dents, etc. De plus, une assurance maladie pourrait être nécessaire selon la race de votre animal. Certains ont des prédispositions génétiques pour des troubles de santé spécifiques tels que des troubles de la peau, respiratoires, cardiaques… la liste est longue.  Finalement, l’assurance peut être une bonne idée selon votre mode de vie, par exemple si vous voyagez souvent, que vous pratiquez des sports avec votre compagnon et qu’il fréquente plusieurs de ses congénères. Personne n’est à l’abri d’un accident, mais certains facteurs augmentent les risques. 

Sans titre 56

Quel est le meilleur moment pour assurer son chat ou son chien?

Que ce soit avec un bébé, un chiot ou un chaton, agrandir la famille n’est jamais sans conséquence budgétaire. On pense tout d’abord aux frais d’adoption, à la nourriture, aux cours d’éducation, aux accessoires, mais qu’en est-il des frais vétérinaires? Le meilleur moment pour assurer son chat ou son chien, c’est le plus tôt possible! Avant que les problèmes de santé n’apparaissent, car ensuite, c’est plus difficile de trouver une assurance à un prix raisonnable et les troubles de santé déjà présents ne seront pas pris en charge. 

Comment choisir parmi les forfaits et les compagnies d’assurance?

Choisissez selon votre tolérance au risque, votre budget et le mode de vie que vous offrez à votre compagnon. L’important, c’est de magasiner parmi les assurances telles que Trupanion, Desjardins, Costco, CAA-Québec, etc. Surtout, il ne faut pas négliger la lecture complète du contrat avant l’adhésion. Assurez-vous de bien comprendre les inclusions, les exclusions ainsi que la franchise. 

Pour terminer, certaines personnes préfèreront mettre de l’argent régulièrement dans un compte, afin d’avoir un fond d’urgence pour leur animal. C’est à vous de calculer si le montant épargné sera suffisant versus le prix d’une assurance. Dans tous les cas, la priorité est la prévention! Car honnêtement, on pourrait se demander si avoir un animal de compagnie ne serait pas devenu un luxe.